Seul, on marche plus vite Ensemble, on marche plus loin

Proverbe africain

Après le 29 janvier, se rassembler pour avancer

Voici le texte que j’ai signé ce jour avec plusieurs de mes collègues élus de la Région Auvergne-Rhône-Alpes :

« Les citoyens, nombreux, se sont exprimés : dans un contexte politique difficile, le fait que plus de 2 millions d’électeurs se soient déplacés montre que la gauche de gouvernement, autour du Parti socialiste, existe toujours malgré les cassandres et que le PS, même s’il traverse à l’évidence une période difficile, n’est pas mort.

La victoire de Benoît HAMON est claire et nette. Nous, élus socialistes, avons soutenu Manuel VALLS au cours de cette campagne. Nous le remercions chaleureusement de son action à la tête du gouvernement, aux côtés de François HOLLANDE, et d’avoir porté, dans cette campagne, le bilan d’une action et un projet pour la gauche qui n’oppose jamais le coeur et la raison, la création de richesse et son partage, l’avenir de la France et celui de l’Europe.

Pour nous, il n’y a pas d’ambiguité : Benoit HAMON est le candidat des socialistes et nous le soutiendrons dans cette campagne contre la droite et le Front national.[...]

Nous ne concevons la politique que comme une démarche collective et les aventures individuelles ne mènent jamais loin. Affaiblir le Parti socialiste en le quittant pour aller voir ailleurs n’est pas notre choix.

Nous demandons à Benoit HAMON, parce qu’il a la responsabilité de rassembler les socialistes, les écologistes et la gauche de gouvernement, de tenir compte des 41% d’électeurs qui ont fait un autre choix que le sien. La compétitivité de notre économie et notamment des PME, la maitrise des impôts des familles modestes et moyennes, la relance de l’Europe, sont compatibles avec le projet social et écologique sur lequel il a fait campagne. Nous lui demandons aussi de défendre les avancées indéniables du quinquennat qui s’achève, notre bilan collectif, qui ne peut être réduit à ce qui nous a divisé. Le rassemblement sur un socle de valeurs communes n’est jamais, pour les socialistes, un reniement pour personne. La mobilisation collective, la nôtre, celle des militants, sera d’autant plus forte que ces signes auront été réalisés.

C’est parce qu’il a su incarner une espérance dans une société française et une gauche souvent déboussolées que Benoit HAMON l’a emporté. Il lui revient, et nous sommes prêts à y participer, de traduire cette espérance en projets concrèts et réalisables dans les 5 ans à venir, pour déjouer les pronostics et faire gagner la gauche. »

Les signataires :

Olivier BIANCHI (Maire de Clermont-Ferrand), Jean-Paul BRET (Maire de Villeurbanne), André CHAPAVEIRE (Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes), Jean-François DEBAT (Maire de Bourg-en-Bresse, Président du groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés au Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes), Christian DUPESSEY (Maire d’Annemasse, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes), Thierry PHILIP (Maire du 3ème arrondissement de Lyon), Philippe REYNAUD (Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Adjoint au Maire de Tignieu-Jameysieu), Marie-Hélène RIAMON (Conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes, Conseillère Municipale de Roanne), Hervé SAULIGNAC (Président du Conseil Départemental de l’Ardèche, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Navigation par
mots-clés

Calendrier

Après le 29 janvier, se rassembler pour avancer

« septembre 2017 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

Sur la toile