Seul, on marche plus vite Ensemble, on marche plus loin

Proverbe africain

Navigation par mots-clés : Bourg-en-Bresse

Merci la Jeu !

Nous avions de toute façon vécu une saison exceptionnelle : elle s’est terminée en apothéose samedi dernier avec cette victoire à Poitiers qui envoie la JL Bourg Basket en Pro A !

Merci aux joueurs qui ont tous su se mettre au service d’un collectif sans se soucier des statistiques individuelles, merci à Fred Sarre pour son exigence et sa passion dévorante, merci à Julien Desbottes et son équipe pour avoir surfer à merveille sur l’ouverture d’Ekinox, merci à tous les Burgiens qui étaient là dimanche pour vivre ces instants de joies collectives.

Je profite de l’occasion pour avoir une pensée pour nos amis rugbymen qui ont vécu une saison difficile après nous avoir offert eux aussi de grands moments. Nous serons à leurs côtés l’année prochaine pour viser la remontée en ProD2. Pour la JL, un beau maintien sera parfait !

Poursuivre la lecture

EKINOX : un équipement qui fera date !

Le concert de Nolwenn Leroy a donc été le premier grand événement organisé dans la nouvelle salle multi-spectacle d’Ekinox. Le fait qu’il s’agisse d’un concert constitue un petit pied de nez à tous ceux qui, depuis que ce projet a été lancé, s’obstinent à considérer comme impossible la coexistence de spectacles sportifs et artistiques dans un même lieu.

Poursuivre la lecture

Finances de la ville : des propositions pour l’avenir

Je prépare actuellement avec mes collègues le dernier budget de la mandature. Il est temps de faire un point sur les avancées constatées depuis 2008 et des propositions pour les années à venir, dans un contexte compliqué pour les villes.

Des faits et des actes d’abord : en 2008, la ville empruntait pour rembourser sa dette ; sous le mandat précédent, alors que les dotations de l’État augmentaient tous les ans et que les recettes fiscales avaient augmenté de 14 millions d’euros depuis 2001, la dette avait atteint des sommets (56 M fin 2008). Je le dis clairement : je trouve ahurissant de recevoir aujourd’hui des leçons de gestion de la part d’élus qui, lorsqu’ils étaient aux responsabilités, ont creusé la dette de la ville avec des dotations de l’État pourtant en hausse chaque année.

Poursuivre la lecture

Amiot : un projet clair et d’avenir, ou une vision passéiste bricolée ?

Construire l’avenir d’une ville, c’est avoir une vision cohérente, fondée et lisible, en tous cas détachée de toute échéance électorale. Le projet Amiot constitue le parfait exemple de ces dossiers stratégiques qui réclament un vrai travail partenarial et une perception claire de ce que sera notre centre-ville dans les années à venir.

Tout le travail réalisé jusqu’à présent a été fait en ce sens. Notre projet, qui dépasse le strict carré Amiot pour envisager l’aménagement du secteur dans son acceptation large, a été étudié soigneusement entre BBA et la Ville, présenté au public, approuvé par tous les membres du Comité de pilotage constitué sur ce dossier (notamment Centre Commerce Bourg, la Chambre de Commerce et d’Industrie...ou encore Mme Nicole Guillermin, élue UMP !). Il prévoit l’installation du Conservatoire dans la bâtiment Amiot et un ambitieux programme de 3 à 4.000 m² de commerces dans un nouveau bâtiment sur la rue Gabriel Vicaire et la rue René Cassin. Il constitue un vrai trait d’union entre le champ de foire et le cours de Verdun : un projet moderne, adapté pour ramener des commerces en centre-ville.

Poursuivre la lecture

Dire tout et son contraire… : l’art de la girouette

La période de pré-campagne municipale est, chacun le sait, propice à radicaliser les discours et, parfois, à changer de position sur tel ou tel sujet. Dans cet exercice, l’opposition UMP de Bourg-en-Bresse et son leader sont devenus des experts ! Quelques exemples.

Poursuivre la lecture

Retrouvez le débat de France 3 sur le bilan du mandat

L’émission "La voix est libre" était dimanche à Bourg-en-Bresse dans le cadre majestueux de l’église de Brou. L’occasion pour moi de débattre avec les représentants des autres groupes politiques du conseil municipal sur le bilan de six années d’action au service de notre ville.

Vous pouvez revoir cette émission à cette adresse : http://rhone-alpes.france3.fr/emiss...

Poursuivre la lecture

Rythmes scolaires : une réforme importante pour les élèves

La polémique (très politique puisque lancée par M. Copé) contre la semaine de 4 jours et demi, me surprend. Certes, il y a des ajustements à opérer, au cas par cas (j’y viendrai dans un instant) et il faut répondre aux questions de bonne foi que posent certains parents.

Mais, sur le fond, il faut affirmer : « oui, cette réforme va dans le bon sens » ! D’ailleurs, sur le fond, tout le monde –ou presque- est d’accord : nous avons le plus grand nombre d’heures de cours avec le plus petit nombre de jours d’école en Europe : les journées de nos enfants étaient donc trop chargées. Oui, 4 jours et demi, c’est ce qu’il faut aux enfants. J’en veux pour preuve le rapport parlementaire, auquel a participé le député UMP de l’Ain Xavier Breton, qui le dit très clairement, après avoir auditionné des enseignants, des pédagogues, des chronobiologistes, etc.

Poursuivre la lecture

Commerces : de qui se moque-t-on ?!

En politique, on est habitué à une certaine dose d’excès de langage. Mais il y a des limites, au-delà desquelles on entre dans le mensonge et l’indécence.

Cette limite a été allègrement franchie par l’opposition lors du conseil municipal de Bourg, lundi 30 septembre, lorsque les élus de droite m’ont directement mis en cause sur la protection du commerce de proximité et de centre ville ! Oui, eux qui ont créé le déséquilibre majeur qui handicape aujourd’hui le commerce de détail et le centre-ville en autorisant 40.000 m² en deux ans juste avant les élections de 2008. Oui, eux qui ont abandonné à son sort le centre-ville au profit des zones périphériques. Oui, eux qui me reprochent maintenant de ne pas avoir assez réparé les dégâts qu’ils ont causés !

Poursuivre la lecture

Oui, je serai de nouveau candidat, pour Bourg

Vous le savez peut-être, j’ai récemment confirmé ma décision d’être candidat à un second mandat de Maire de Bourg-en-Bresse en mars prochain. C’est le fruit d’une réflexion personnelle, car ce mandat demande de l’énergie et du temps. Je l’ai fait parce l’envie est intacte de vivre de nouveaux moments, de porter de nouveaux projets pour ma ville et avec les Burgiens.

J’aime notre ville : j’y vis depuis l’âge de 7 ans ; j’y vivais avant d’être élu et j’y vivrai lorsque je ne serai plus élu. C’est là que sont nés mes enfants, qu’ils vont à l’école, au collège, au lycée. C’est là que j’ai vécu tant de moments forts. J’aime ses habitants, même s’ils sont –ils l’ont montré dans le passé- exigeants avec leur Maire !

Poursuivre la lecture

Partenariat avec Yinchuan (Chine) : des jalons pour l’avenir

Sollicité en début d’année par la ville de Yinchuan (province du Ningxia, Chine) pour nouer un partenariat, j’ai souhaité saisir cette main tendue et cette occasion d’engager un partenariat avec une ville de 2,6 millions d’habitants, dans un pays aussi important et aussi particulier que la Chine (1,3 milliard d’habitants).

J’ai donc conduit du 11 au 15 septembre une délégation composée majoritairement de représentants du monde économique du bassin de vie de Bourg-en-Bresse, d’abord à Pékin puis à Yinchuan. Ce déplacement avait d’abord pour but d’aider les entreprises à nouer des contacts sur place, en s’appuyant sur l’atout que représente la présence d’élus dans ce pays où l’Etat reste très puissant : l’objectif a été atteint puisque toutes sont revenues avec de vraies opportunités de marchés (des devis à fournir, des contacts précis, des informations impossibles à obtenir sans aller sur place).

Poursuivre la lecture

Fermeture du bar-tabac de la Reyssouze : Mobilisé pour une réouverture rapide

J’ai appris il y a quelques jours la mise en liquidation judiciaire du bar-tabac de la Reyssouze. C’est une mauvaise nouvelle, car un tel commerce est un lieu de vie très important pour le quartier. Les occasions de rencontres avec ces commerçants ont été nombreuses depuis plus d’un an mais nous n’avons été alertés qu’à la fin au mois d’août des difficultés rencontrées par le commerce, sans que la perspective d’une liquidation judiciaire n’ait été évoquée. Mon cabinet a alors eu des contacts directs avec la banque du commerçant pour leur demander d’accompagner au mieux les difficultés dudit commerce. La mise en liquidation judiciaire, sans alerte préalable, a pris tout le monde de court.

Si les gérants souhaitent faire appel de cette décision, la Ville sera bien évidemment à leurs côtés pour les aider au mieux. Dans le cas contraire, nous mettrons toute notre énergie, en lien avec le liquidateur judiciaire, dans la recherche de repreneurs fiables.

Poursuivre la lecture

Exposition sur le projet urbain du carré Amiot

Le Carré Amiot est un élément clé du développement de notre centre-ville. Nous avons engagé avec Bourg-en-Bresse Agglomération une étude urbaine. Avant de faire un choix définitif, j’ai souhaité que les burgiens puissent découvrir les différentes options et donner leurs avis. Une exposition est ainsi installée à l’Espace Claudel (rue du 19 mars 1962) depuis vendredi et sera accessible jusqu’au 29 juin. Elle est ouverte tous les après-midi de 14h à 18h ainsi que les mercredi et samedi matin (9h - 12h30).

Je précise que les projets d’urbanisme présentés n’ont pas vocation à définir des architectures mais de grands principes de composition du secteur.

Poursuivre la lecture

On y est !

Après quatre saisons en Fédérale 1, l’USB va retrouver l’an prochain le championnat de Pro D2. Une montée amplement méritée pour ce groupe de joueurs solidaires, composé pour moitié d’éléments formés au club, ainsi que pour les dirigeants qui sont arrivés dans un contexte difficile et qui ont su rebâtir le club sur des bases saines.

Petit retour en photo sur ce grand moment vécu par les burgiens à Lille, dans les bars de la ville ou dans la salle de la JL. On s’est tous fabriqué de jolis souvenirs.

Poursuivre la lecture

[Communiqué de presse] Demandeurs d’asile : Jean-François Debat s’entretient avec Manuel Valls

À l’occasion du déplacement du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, à Bourg-en-Bresse, ce vendredi 17 mai, pour les Journées scientifiques européennes du service médical des Sapeurs Pompiers, Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse, a pu s’entretenir avec lui sur la question des demandeurs d’asile. Il a attiré son attention sur le fait que le squat des garages Pierre Goujon posait un double problème de dignité humaine et de tranquillité publique. Il a également évoqué l’insuffisance du nombre de places d’hébergement dans le département. Le ministre lui a indiqué avoir été informé de la situation et qu’il accordait toute son attention à ce problème. Il lui a notamment confirmé que les déboutés du droit d’asile avaient vocation à être reconduits à la frontière une fois tous les recours épuisés. D’autre part, le ministre sera vigilant quant à l’application des décisions de justice qui pourraient intervenir à la suite des plaintes des propriétaires des garages.

Poursuivre la lecture

Allez les Violets !

Je serai bien évidemment à Lille samedi pour accompagner l’USB et assister aux côté de mon homologue Martine Aubry au match retour des demi-finales de Fédérale 1. Pour ceux qui ne peuvent pas faire le déplacement, la ville de Bourg-en-Bresse organise une retransmission du match ! En raison des conditions météorologiques défavorables annoncées pour la fin de semaine, le choix d’un site couvert s’est imposé et s’est porté sur la salle Amédée Mercier, en accord avec les dirigeants de l’USB et de la JL Bourg Basket réunis autour de ce moment fort de la vie sportive burgienne. Les portes ouvriront à 13h30 et l’entrée sera gratuite. Venez nombreux !

Les Violets ont réussi une très bonne opération à l’aller grâce à cet essai dans les arrêts de jeu mais il faut rester vigilant : Lille est une équipe solide. La Pro D2 n’est plus très loin...Allez les Violets !

Poursuivre la lecture

Rythmes scolaires : dès 2013, dans l’intérêt de l’enfant

J’ai lancé fin janvier une vaste concertation sur les modalités de mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires décidée par le Gouvernement. Cette concertation en conseils d’écoles, en réunions avec les enseignants et auprès des parents via le site internet de la ville, s’est achevée le 30 mars. Au terme de ce processus, la municipalité a décidé le passage de la semaine scolaire de 4 jours à 4,5 jours à compter de septembre 2013. Nous avons pris cette décision parce que nous sommes persuadés que cette évolution est dans l’intérêt de l’enfant et qu’elle est de nature à améliorer la réussite scolaire, notamment par l’élargissement des plages pédagogiques le matin (une matinée de plus) et l’allègement du temps scolaire l’après midi. Nous ne pouvons pas continuer à placer tant d’espoirs (et de charges) sur l’Ecole, en ayant à la fois le plus grand nombre d’heures de cours et le plus petit nombre de jours de scolarité d’Europe.

Poursuivre la lecture

Près de 400 personnes pour la venue d’Harlem Désir à Bourg

Belle mobilisation hier pour les voeux de la Fédération du Parti Socialiste de l’Ain. Une salle des Fêtes pleine (désolé pour les gens qui étaient debouts !) ont accueilli chaleureusement Harlem Desir, premier secrétaire national. Retour en photos sur cette soirée en attendant quelques vidéos des discours que je mettrai en ligne la semaine prochaine.

Poursuivre la lecture

Un budget 2013 ambitieux et cohérent

Le budget 2013 de la ville de Bourg en Bresse se construit dans un contexte économique et social difficile et le nécessaire désendettement de notre pays entraîne cette année encore une baisse des dotations de l’Etat ( moins 273 000 euros au total, soit plus d’un point de fiscalité). Dans le même temps, nos dépenses sont maîtrisées mais continuent d’augmenter faiblement par la conjonction de plusieurs facteurs incontournables : hausse du coût de l’énergie, relèvement (décidé au niveau national) du taux de cotisation des employeurs à la caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales, nécessité de faire face à des besoins sociaux plus élevés… Ces constats ne sont ni des excuses, ni des prétextes mais ils fixent le cadre budgétaire qui est le nôtre et auquel nous ne pouvons nous soustraire.

Poursuivre la lecture

Demandeurs d’asile : le point sur la situation

Depuis le mois de septembre, les garages de la place Louis Jourdan sont occupés illégalement par des demandeurs d’asile. Cette situation est intolérable d’un point de vue humanitaire et pèse sur le quotidien des riverains et voisins. Il me semble nécessaire de faire le point aujourd’hui en toute transparence sur l’ensemble de la problématique et répondre à quelques questions importantes que beaucoup se posent.

Pourquoi ces migrants arrivent-ils si nombreux à Bourg-en-Bresse ?

Je tiens d’abord à attirer l’attention de tous sur le caractère extraordinaire - au sens propre du terme – de l’afflux de demandeurs d’asile sur le département de l’Ain. A ce jour, nous constatons une augmentation de 60% par rapport à la moyenne des années précédentes. Ces chiffres nous interpellent tous. Il est clair que cet afflux hors-norme est l’œuvre de filières illégales qui exploitent la misère des gens, leur arrivée étant en grande partie motivée par des considérations d’ordre économique et non pas politique. Durant cette période, ils ne sont pas en situation irrégulière en France et ne peuvent être expulsés de notre pays. La loi et les textes internationaux prévoient que les gens qui demandent l’asile en France doivent être hébergés par l’État le temps que leur dossier soit examiné. C’est la raison pour laquelle j’ai refusé que la Ville les héberge et que je suis intervenu à de multiples reprises auprès de Messieurs les Préfets du département et de la région. Mais il faut malheureusement constater que les chiffres évoqués plus haut font que les capacités d’hébergement du département de l’Ain, comme celles des départements limitrophes, sont totalement asphyxiées. Je tiens à préciser que personne ne pouvait anticiper une telle situation et que l’ampleur doit nous appeler collectivement à une certaine retenue dans la mise en cause de tel ou tel responsable. Je suis persuadé que chacun, à son niveau, fait le maximum pour gérer au mieux cette situation inédite.

Poursuivre la lecture

Nouveau plan de stationnement : plus clair, plus cohérent

Le Conseil Municipal a voté lundi dernier à l’unanimité le nouveau plan de stationnement de la ville de Bourg. Ce plan a fait l’objet d’une vaste concertation, mêlant services de la Ville, conseillers citoyens, représentants des commerçants et de la CCI . L’objectif : faciliter la vie des riverains et l’accès aux commerces. Entre simplification des zones et redéfinition des tarifs, c’est l’ensemble des Burgiens – et de tous ceux qui fréquentent la Ville régulièrement - qui pourront profiter d’un stationnement plus cohérent et mieux organisé.

Poursuivre la lecture

240 familles burgiennes fêtent l’Aïd-el-kebir

240 familles sont attendues aujourd’hui dans les locaux de l’ancien abattoir de Bourg pour fêter l’Aïd-el-kebir, fête de l’islam qui commémore le sacrifice d’Abraham. Ces locaux sont mis à disposition et aménagés sous le contrôle des services vétérinaires afin de garantir une hygiène irréprochable et le respect des animaux.

Il s’agit d’un moment important pour tous les musulmans et je regrette de ne pas avoir pu être à leurs côtés aujourd’hui. Michel Fontaine, président de Bourg-en-Bresse Agglomération était sur place ce matin et je veux, à travers ce petit billet, souhaiter une bonne Aïd-el-kebir à tous les musulmans burgiens.

Jean-François Debat

Poursuivre la lecture

Demandeurs d’asile : ça ne peut plus durer !

Vous trouverez ci-après un extrait du courrier que j’ai adressé au Préfet en début de semaine au sujet des demandeurs d’asile qui squattent les garages place Pierre Goujon :

Monsieur le Préfet,

Depuis plusieurs semaines, je vous alerte sur le squatt important des garages place Pierre Goujon ; 60 occupants ont été recensées ce matin.

Riverains pour des raisons de tranquillité publique, associations (dont Réseau sans frontière et le Comité des Demandeurs d’Asile) pour des raisons humanitaires, et habitants de Bourg qui s’interrogent tout simplement sur ce que la presse a relayé, m’interpellent sur cette situation.

Me refusant à mettre des locaux à disposition, ce qui constituerait une décision d’accueil définitif et entrainerait des arrivées massives entretenues par les filières que nous connaissons, j’ai demandé aux services municipaux de faire procéder à la distribution de couvertures par le biais d’associations, afin de répondre aux besoins de première urgence.

Ces conditions, déjà difficilement acceptables lorsqu’elles sont ponctuelles et maîtrisées, sont inadmissibles quand elles s’inscrivent dans la durée avec un nombre aussi considérable de familles : problèmes d’hygiène (occupation des toilettes publiques du square, dépôts d’ordures ménagères, cohabitations bruyantes dans des locaux exigus et non appropriés, …) génèrent des tensions grandissantes avec les riverains. En tout état de cause, il est humainement intolérable que des enfants, ou des personnes en état de santé précaire, subissent sur une durée aussi longue de telles conditions de vie.

Poursuivre la lecture

Les projets avancent !

JPEG - 1.4 Mo
Inauguration du Skate-park de Bourg-en-Bresse le 14 septembre 2012

Rentrée chargée ! Les travaux du Pôle Multimodal se poursuivent sur l’avenue Pierre Sémard, la salle Ekinox aura bientôt un toit, et deux équipements importants viennent d’être inaugurés : l’espace petite enfance de la Reyssouze et le Skatepark de la Vinaigrerie.

Poursuivre la lecture

Gens du voyage : proposition de loi

Je vous reproduis ici la lettre que j’ai adressé il y a quelques jours au Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Confronté depuis plusieurs semaines au problème des gens du voyage, je lui soumets une modification législative importante. En effet, si la loi du 5 juillet 2000 était satisfaisante, la majorité sortante l’a assouplie en 2007 de sorte que les communes doivent aujourd’hui justifier d’un trouble à l’ordre public pour demander l’expulsion de groupes qui refusent de s’installer sur les aires aménagées à cet effet. Une situation inacceptable qu’il s’agit de corriger au plus vite.

Poursuivre la lecture

TGV Bourg-Paris : une réponse insuffisante

Depuis l’automne dernier, ?je me bats, avec les responsables politiques et économiques de notre bassin de vie de Bourg-en-Bresse et de l’Ain, pour obtenir des améliorations à la desserte TGV de notre ville. Le décalage du 1er TGV reliant Paris le matin, l’absence de retours possibles en début d’après midi ont, notamment, suscité des réactions fortes. Une rencontre avec Nicole Notat, médiatrice de la SNCF, a été organisée à Paris au cours de l’hiver ? : nous en attendions une vraie évaluation de l’impact de ces nouveaux horaires et des propositions réelles.

Poursuivre la lecture

Gens du voyage : non au coup de force !

L’an dernier, la Ville de Bourg avait connu trois installations irrégulières de gens du voyage, sur le terrain des Vennes. Depuis lors, des décisions ont été prises par Bourg-en-Bresse Agglomération et deux aires nouvelles, opérationnelles, sont disponibles à Saint-Denis-lès-Bourg et Viriat. L’occupation illégale du terrain des Vennes était donc absolument inacceptable : nos collectivités respectent la loi, les gens du voyage doivent la respecter et ce groupe –au contraire de la majorité des autres- l’a délibérément refusé.

Poursuivre la lecture

TGV Paris-Bourg : rencontre avec Nicole Notat, médiatrice de la SNCF

Dès le mois de septembre 2011, une fois les projets d’horaires du service 2012 connus, je me suis employé à obtenir des améliorations à des propositions inacceptables. Le pire a été évité, puisque le TGV qui relie Bourg à Paris le matin, dont l’arrivée était prévue à Paris à 10 heures (contre 9h04 antérieurement !) a été décalé à 9h29. C’est un moindre mal, mais une dégradation indéniable du service.

Poursuivre la lecture

Un année préparatoire au cycle d’ingénieur à Bourg

Je n’ai pas eu le temps d’y revenir jusqu’ici, mais il s’est passé quelque chose de très important pour Bourg et tout le bassin de vie la semaine dernière : la signature de la convention entre la Chambre de commerce et d’industrie et l’Ecole des Arts et Métiers (ECAM) qui permet d’amener à Bourg-en-Bresse une école d’ingénieurs en génie mécanique.

Poursuivre la lecture

Conférence des villes-centres et des grandes d’agglomération de Rhône-Alpes

Jeudi 2 février, à l’invitation de Michel Fontaine et de moi-même, les 8 maires et présidents des principales agglomérations de Rhône-Alpes étaient réunis à Bourg-en-Bresse : Lyon, Grenoble, Saint-Etienne, Valence, Chambéry, Annecy et Roanne.

Poursuivre la lecture

2012 : un budget de clarté et d’action

Lundi soir 30 janvier, le conseil municipal a débattu et voté le budget 2012 de la Ville. Il s’inscrit dans la déclinaison du projet de mandature adopté en 2008, corrigé pour tenir compte de la situation financière très difficile trouvée en 2008.

Poursuivre la lecture

30% de m² en plus, partout et sans réfléchir ?

Augmenter de 30%, partout en France, les possibilités de construction ! Voici l’idée du jour de Nicolas Sarkozy…

Poursuivre la lecture

Les voeux sur France 3 !

IMG/flv/JT_19-20_Rhone-Alpes_France_3_2012_01_14_18_59__converted__.flv

Il faut croire que notre manière de souhaiter les voeux à la population depuis trois ans a suscité l’intérêt des médias !

Poursuivre la lecture

Navigation par
mots-clés

Calendrier

Calendrier

« septembre 2017 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

Sur la toile